« Mission : apprendre ensemble »

J’ai fouillé dans mes profondes archives électroniques pour trouver la source de mon intérêt pour 42. Le 8 avril 2015, 8 h 50, un courriel, comme ça, sans prévenir, de ma collègue de l’époque (allô Hélène!) qui disait « On crée une “école 42” à Québec? 🙂 ».

Avec un lien : 42.

Je l’avais oublié, ce courriel. Complètement. L’histoire commence là.

26 septembre 2016 : je suis en mission à Paris pour Québec numérique, de nombreuses rencontres intéressantes sur trois jours avec nos amis et partenaires français, et notre hôte (allô Yann Gozlan!) qui mentionne, comme ça, sans prévenir, qu’il peut m’organiser une visite de 42.

Ce fût fait, le lendemain.

Je me souviens d’être sorti de là avec la vive intention de parler de ma visite à tout le monde. Je me suis empressé d’écrire à Matthieu Dugal de l’émission La Sphère, avant même de reprendre le métro, pour lui dire qu’il serait essentiel de faire un topo là-dessus…

4 mars 2017 : ce fût fait (allô Matthieu Dugal!).

(J’ai une carrière secrète de recherchiste, c’est peu connu.)

31 mars 2017 : premier café informel autour de l’idée de faire un 42 à Québec (allô Alexandra! Maxime!).

16 novembre 2017 : premier brainstorm avec Québec numérique à l’initiative de Martine Rioux (allô Audrey, Éric, et encore Maxime!).

En 2018, nous recevions la précieuse aide du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour monter un plan d’affaires et établir des contacts avec 42 (merci Éric Demers!).

L’objectif? Importer ce modèle alternatif d’apprentissage, pour contrer, à terme, la pénurie de main-d’oeuvre. Mais autrement. En mode laboratoire. Dans le plus grand respect de ce qui existe déjà, mais avec la conviction qu’il faut essayer, dans ce domaine, d’être à l’extérieur du moule, d’apprendre autrement, de rejoindre les gens qui ne se sentent pas interpellés par le « système ».

S’ensuivra une réflexion éclairée par les membres du conseil d’administration de Québec numérique (merci les amis!), et plusieurs occasions de présenter le tout à de futurs partenaires (on les nommera plus tard! On se garde des punchs!).

Ce n’est pas toujours simple d’expliquer des choses qui sont hors des cadres connus. Mais plus on l’explique, plus on se l’approprie, plus on souhaite que ça se fasse (allô Dominic Goulet et toute l’équipe de Québec numérique!).

En 2019, l’histoire se transforme au contact des gens de 42 (allô Sophie Viger!). Le projet prend forme, prend de la maturité et se structure sous forme de réseau mondial de lieux dédiés à l’apprentissage alternatif. Québec n’avait pas le choix d’en faire partie, et c’est ce que nous annonçons aujourd’hui.

Tout ça pour apprendre autrement, développer une main-d’oeuvre de qualité et favoriser la mobilité. Hors du cadre, mais toujours centré sur les humains et leur capacité d’apprendre ensemble.

Je sais que la communauté numérique de Québec fera le nécessaire pour que 42 soit vraiment la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste, du roman de Douglas Adams, qui lui a inspiré son nom.

De tous les projets que j’ai eu la chance de toucher, il y en a des plus magiques que d’autres. Nul doute que 42 Québec est l’un de ceux-là!

Carl-Frédéric De Celles,

Président du conseil d’administration de Québec numérique

 

42 | www.42.fr

42 Québec | 42quebec.com

CONTACT MÉDIA 42 QUÉBEC :

Roxanne Fortier | [email protected]

T 418 704-1559, poste 222 | C 418 805-2351