La visualisation de données, un atout stratégique


21 septembre 2015 | 08:29

La visualisation de données ne cesse de faire parler d’elle en ce mois de septembre! En plus du Data Visualisation Summit qui se tenait les 9 et 10 septembre 2015 à Boston, un nouveau meetup a fait son apparition à Québec : Les sessions DataViz. Organisée par l’entreprise 04 h 11, la première édition de l’événement nous a offert un bel aperçu des opportunités qu’offre la visualisation de données. Retour sur cet événement et sur les enseignements qu’ont pu tirer les participants.

Qu’est-ce que la visualisation de données?

Si je devais me contenter d’un sentiment personnel, la visualisation de données serait l’art de rendre beau ce qui est ennuyeux. Tous les gestionnaires ont déjà été confrontés aux tableaux Excel ennuyeux et surtout illisibles. Bien que ces tableaux Excel restent nécessaires, la visualisation de données permet de synthétiser les informations que contiennent ces tableaux pour mettre en évidence les informations clés qu’ils renferment.

Si l’on se fie à la définition d’Eliot Jacquin, directeur général de 04 h 11, une firme spécialisée en visualisation de données, la DataViz va plus loin que la mise en valeur de l’information. En effet, selon cet entrepreneur français arrivé en 2013 au Québec, « La visualisation de données est un véritable atout stratégique pour les organisations qui savent comment en tirer le plein profit. » L’objectif de 04h11 est de raconter une histoire avec vos données.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.13.27

Pourquoi la visualisation de données est un avantage

Selon Eliot Jacquin de 04 h 11, l’objectif de la visualisation de données dans un contexte d’affaires est simple : « identifier la bonne information le plus rapidement possible ». Les organisations en mesure d’atteindre cet objectif, qui peut paraître simple au premier abord, sont ensuite aptes à satisfaire leurs enjeux corporatifs.

« Que l’on parle de l’anticipation des tendances d’un marché, de la gestion des stocks d’une unité d’approvisionnement ou encore des prévisions d’une saison de football, presque tout est possible avec la visualisation de données! », ajoute le jeune entrepreneur. À la suite de cette première session DataViz, je vous confirme le tout! Néanmoins, encore faut-il savoir comment procéder.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.15.06

Comment tirer profit de la visualisation de données

« Que ce soit en matière de volume ou de valeur, les données ont une place qui ne cesse de croître au sein de nos organisations. Toutefois, la majorité des gestionnaires ne savent pas tous comment exploiter ces données », poursuit le directeur général de 04h11. Pour remédier à cela, plusieurs étapes sont nécessaires.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.53.13

Phase 1 – La découverte des données

Pour parvenir à une pleine exploitation de ces informations, il est tout d’abord important de récolter l’ensemble de données disponibles. « Qu’elles proviennent de l’interne, d’un partenaire ou encore d’une base de données libre de doits, il existe de multiples façons d’acquérir des données », affirme Eliot Jacquin, avant de rajouter « Souvent elles existent déjà dans les organisations, mais elles sont cachées, archivées dans des rapports ou des fichiers Excel à nous d’aider nos clients à les re-découvrir ».

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.53.42

Phase 2 – La définition des données

Comme le confirme le dirigeant de 04h11, définir les données à interpréter est crucial. On ne mesure pas de la même façon des poids, des volumes, des valeurs ou encore des vitesses. Il est donc impératif de savoir ce que l’on va interpréter avant de le visualiser. » Autres points essentiels à prendre en compte, l’historique, la véracité ainsi que l’actualité des données. « Pour cela nous sommes en train de travailler à un référentiel de données qui vous permettra de vous lancer seul dans un projet de visualisation », rajoute l’entrepreneur.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.53.58

Phase 3 – La création de la visualisation des données

Une fois la problématique identifiée, la création peut commencer! Celle-ci débute par un travail minutieux, scénariser les différents contextes durant lesquels la visualisation sera consultée. « Cette partie de notre travail est essentielle car elle influence grandement le format de notre visualisation de données et de ses déclinaisons », ajoute Eliot Jacquin. S’en suivent la création et la coloration des maquettes schématiques pour obtenir la visualisation de données finale.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.54.15

Phase 4 – La livraison de la visualisation de données

« La livraison est une étape intense dans la mesure où l’on assiste à la prise en main de la visualisation de données par l’utilisateur final », précise le fondateur de 04h11. L’objectif est bien entendu de faciliter la prise en main de l’outil, mais également de mettre en place les moyens nécessaires pour récupérer de l’information provenant des utilisateurs afin d’améliorer de manière continue la solution.

Capture d’écran 2015-09-18 à 00.54.26

Comme les participants ont eu la chance de le constater, la visualisation a un rôle important à jouer au sein des comités décisionnaires d’organisations. En témoigne le Port Québec, client de la société 04h11, qui était présent durant cette première Session DataViz et qui a pris le temps de détailler les multiples bénéfices dont tire profit l’institution portuaire. Depuis 2013, 04h11 a le plaisir de travailler avec plusieurs sociétés d’assurances, des municipalités ou des industries comme le Port. Une jeune pousse québécoise sur un créneau plein d’avenir !


Par Charlie Fernandez

Chroniqueur pour Québec Numérique, je suis également conseiller externe en marketing et communications numériques. Passionné par le web ainsi que par le marketing de contenu, j’aime voyager et tout ce qui peut me rendre un peu moins bête. Directeur des communications du Web à Québec, je mets un point d'honneur à rendre à la communauté ce qu'elle me donne.

Collaborations récentes

Voir toutes les collaborations
X