Stratégie numérique des organisations artistiques et culturelles : de l’intention à l’action!


15 mai 2018 | 16:37


Journée de formation, d’inspiration et d’échange sur la transformation numérique des organisations artistiques et culturelles


Début de la journée à la Chapelle de l’Amérique francophone, 10 avril
Crédit photo : Raphaël Denis Guyard

Le 10 avril dernier avait lieu, dans le cadre du Forum des innovations culturelles, une journée de formation, d’inspiration et d’échange sur la transformation numérique des organisations artistiques et culturelles.

Cette journée offrait aux organisations sectorielles et territoriales oeuvrant dans le domaine de la culture la possibilité d’entreprendre une réflexion en matière de transformation numérique. L’avènement des technologies et des nouvelles pratiques des usagers (la clientèle ou les membres) a un impact sur tous les maillons de la chaîne de création du secteur culturel, soit la création, la production, la distribution, la commercialisation et la conservation. À l’ère numérique, les organisations sont amenées à réfléchir à la gestion et la gouvernance de leur organisation.

Québec numérique souhaitait que cette journée soit teintée des valeurs de la culture numérique : l’ouverture, la collaboration et le partage. Les échanges ont été particulièrement constructifs et prometteurs. Divers outils ont été présentés, discutés, testés et formulés. Ce billet vous propose  de poursuivre le processus de partage des connaissances et de découvrir ces outils, en textes et en images.

Comment passe-t-on au numérique?

En conférence d’ouverture, Sylvain Carle nous a partagé sa perspective quant à l’avènement de l’ère du numérique. De manière pragmatique, comment on « passe au numérique »? Comment penser ou repenser l’ensemble des facettes de son activité? Plusieurs pistes de réflexion ont été proposées par le conférencier.


Sylvain Carle, L’esprit numérique, 10 avril – crédit photo: Québec numérique
Esprit numérique

Ainsi, lors de cette journée, les organisations, les secteurs ou les territoires qui ont entrepris collectivement un processus de transformation ont été mis en lumière. Nous avons invité certains de ces acteurs à venir échanger avec les participants. La formule était intimiste et leur a permis de partager leurs visions, leurs succès et leurs embûches avec les participants. Il en est ressorti qu’au coeur de leur transformation numérique, ce n’est pas la technologie qui prend le dessus, mais bien le contact humain. L’humain acteur de changements, mais aussi parfois réfractaire aux changements. Bref, il s’agit d’un processus de transformation qui se fait avec et pour les humains.


Une écoute attentive lors d’un mini-atelier !

crédit photo : Raphaël Denis Guyard

Plusieurs professionnels de divers horizons ont témoigné de leurs expériences de la transformation numérique. Musées, centres d’artistes, conseils régionaux de la culture et d’autres organismes ont partagé leur compréhension du numérique. Nous avons été heureux de compter parmi nos témoins :

– Ana-Laura Baz, coordonnatrice de l’engagement numérique au Musée de la civilisation;
– Josée Dallaire, directrice générale du Centre de géomatique du Québec (Réseau Transtech);
– Éric Desmarais, directeur général du Centre d’artistes Sporobole;
– Valérie Beaulieu, directrice générale de Culture Montréal;
– Ariane Couture, conseillère en développement de la recherche pour Alliance culture+numérique;
– Jean-François Cusson, directeur général BIBLIOPRESTO;
– Marie-Pier Pilote, responsable des projets et du développement numérique au Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis (RIDEAU);
– Pierre-David Rodrigue, directeur général adjoint de La danse sur les routes du Québec.

Qu’est-ce qu’une stratégie numérique? Quel est son processus?

En amont de l’événement, nous avions mis à la disposition des participants (en version numérique téléchargeable) un court lexique pour définir certains termes. Nous souhaitions que ce lexique se distingue sur le fond et sur la forme. Sur le fond, il apporte quelques définitions utiles pour la compréhension des concepts présentés au courant de la journée. Il se veut également le début d’une initiative qui vise à développer un lexique alimenté par et pour le milieu culturel. Sur la forme, il se présente au format EPUB, comme la majorité des livres numériques sur le marché. Ce format est lisible facilement par tous les appareils mobiles. Comme un dictionnaire de poche, accessible et pratique, il se trouve ainsi au bout des doigts, partout et en tout temps.

Télécharger le lexique >
[https://www.entrepotnumerique.com/campaigns/uHDGKYU94T4S3wJc]
Code d’activation : 5TxwKLkbqcMsojfF

À partir des expériences exprimées par les acteurs présents, les participants de la journée sont entrés dans une réflexion cocréative à propos du processus menant à l’application d’une stratégie numérique. Ils ont été invités par le LLIO en innovation ouverte à repenser leur organisation, leur secteur ou leur territoire à l’aide des leviers d’innovation. Cet atelier a permis  de comprendre l’importance de la pratique de l’innovation ouverte ou collective et de de choisir les leviers adaptés à leur transformation numérique.

Télécharger la présentation
Télécharger l’outil Exploration de leviers d’innovation >

Le LLIO a également partagé un lexique non exhaustif des pratiques et des leviers, à télécharger ici

Enfin, En mode solutions a proposé un atelier pratique et interactif très stimulant. À l’aide d’un gabarit créé en Creative Communs et bonifié par En mode solutions pour les fins d’animation, les participants ont pu valider leur apprentissage de la journée. Les étapes essentielles au processus de la transformation numérique ont été validées par l’outil disponible ici, qui peut être téléchargé et personnalisé.

Cette journée fut un précieux moment d’échange et de réflexion collective par rapport à la transformation numérique de nos organisations artistiques et culturelles.

Prêt à passer à l’action?

Le lexique, les leviers de l’innovation ouverte ainsi que les étapes du processus de transformation sont des outils développés pour favoriser le travail collaboratif à la base du passage à l’action. Ces outils sont à la disposition du milieu culturel et sont prêts à être téléchargés et personnalisés selon les contextes de chaque réalité.

Québec numérique demeure à l’écoute et disponible pour accompagner les organisations qui souhaitent utiliser ces outils, ou encore mettre à jour et développer de nouveaux outils. Dans le cadre de son mandat d’accompagnement, Québec numérique peut guider les organisations numériques dans leur réflexion et leur processus de transformation. L’accompagnement de Québec numérique se veut être de base (accueil, référencement, soutien, aide, etc.) et vise l’appropriation du numérique ou la transformation plus importante au sein de l’organisation artistique et culturelle. En conformité avec la politique de Québec numérique, l’accompagnement suit des règles de neutralité, de confidentialité et de gratuité. Ce service est offert dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec.

Pour toute demande d’accompagnement, n’hésitez pas à écrire à samiha@quebecnumerique.com

Coécrit par :

Annie Chénier, accompagnatrice et pollinisatrice pour Québec numérique.

À titre de consultante pour Cpour.ca, Annie Chénier partage sa passion du numérique comme outil créatif et collaboratif depuis 2012 auprès des organisations du secteur des arts, de la culture et de l’éducation. Elle est formatrice et coach en matière de transformation et de stratégies numériques. Pour Québec numérique, elle accompagne les organisations et agit comme pollinisatrice.

Samiha Hazgui, chargée de projets Culture/NumériQc

Samiha Hazgui est responsable de l’accompagnement à Québec numérique. Son savoir-faire est le résultat d’un parcours de plus 10 ans, à la jonction de trois axes : l’édition numérique, le web marketing et l’administration des affaires. Elle apporte au milieu culturel une vision transversale du numérique et une méthode d’accompagnement pragmatique, basée sur le pratico-pratique. Passionnée des arts, elle possède également une expérience artistique en danse et en théâtre. Elle aime être, avant tout, dans la tête de l’artiste et à la place du citoyen.


X