Startup Weekend Québec vu de l’intérieur


30 novembre 2015 | 10:00

Startup Weekend QuébecDu 20 au 22 novembre s’est tenu un événement incontournable du paysage entrepreneurial québécois : le Startup Weekend Québec (SWQC).

Québec Numérique en était un des partenaires officiels. Son directeur général (PL) et un membre du conseil d’administration (Jonathan) ont d’ailleurs apporté un support important aux participants en leur qualité de Mentor.

Pour ma part, j’ai testé le concept de l’intérieur en enfilant mon habit de « startupeuse ».

Fraîchement débarquée de France, quoi de meilleur qu’un événement de ce type pour se mettre dans le bain et se rendre compte de l’énergie qui submerge Québec. Une occasion unique également de rencontrer des gens passionnants, engagés et de vivre une expérience humaine incroyable.

Startup Weekend en bref

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, SWQC c’est :

  • 54h pour monter sa boîte en réunissant dans une même équipe des développeurs, des graphistes et des gens d’affaire (marketing, administration, finances…).
  • Décloisonner les échanges, confronter les penser, favoriser l’innovation, faire émerger des idées nouvelles et faire naître ou affirmer des velléités entrepreneuriales.
  • Onze projets sélectionnés et une centaine de personnes prêtes à travailler jour et nuit – pour les plus vaillants -, pour donner corps et vie aux idées.
  • Des mentors pour nous aiguiller, des conférences pour nous inspirer, des animateurs pour nous chouchouter… sans oublier une bonne dose d’adrénaline, de motivation et de traque.

Ma vision de « startupeuse » en herbe

Les startups opèrent comme de véritables laboratoires d’idées (Think Tanks) et plus que jamais nous avons besoin de builders capables de solutionner des problèmes, capables de proposer des alternatives pertinentes et novatrices.

Et plus encore, nous avons besoin de surprendre, d’engager, de co-créer, d’être inspiré, d’inspirer, et même d’enchanter, de ré-enchanter le monde dans lequel nous vivons.

Inscrite dans une mouvance plus générationnelle, ma vision de l’entrepreneuriat réside surtout dans un entrepreneuriat social et solidaire, dans un projet qui fait sens, bâti sur des valeurs positives et bienveillantes.

L’expérience SpeaQ : la conférence augmentée

SpeaQLors de ce SWQC, j’ai travaillé avec 9 autres personnes (2 développeurs, 2 graphistes et 6 business), sur une idée pitchée par Marie Pier Grenier qui travaille au Camp.

Pour faire court notre projet, SpeaQ, est une application mobile capable de transformer notre cellulaire en micro lors de conférence pour optimiser la période des questions, en générant une file d’attente de questions et en donnant la parole aux auditeurs selon l’ordre établi. Fini, la gestion compliquée des micros, fini le stress de ne pas savoir parler au micro. Enrichi par la suite par d’autres fonctionnalités, SpeaQ vise à révolutionner le monde des conférences. Notre leitmotiv : informer, questionner, connecter !

Notre projet n’a pas gagné mais je ne pense pas me tromper en disant que nous avons tous pris plaisir à travailler ensemble. Nous avons su être pro tout en travaillant dans une ambiance stimulante et fun. #WeAreSpeaQ #LetSpeaQ !

Je suis très contente de mon implication et de cette expérience, à jamais gravée dans mes souvenirs québécois.

SpeaQ

Bref, à Québec, j’ai créé ma boîte en 54h !

 

En aparté, car c’est aussi ça l’esprit startup, je tiens à féliciter Roover (réseautage) : grand gagnant du SWQC, ainsi que Hoops (recrutement), Parktage (partage de stationnement) et Dona (gestion d’horaire), respectivement 2éme, 3ème et prix coup de coeur Le Camp.

En savoir plus sur les différents projets via l’article du Guide Entrepreneur.

Revivre l’esprit du SWQC en vidéo !