Demain le 6 mai, au Centre des sciences de Montréal, se tiendra la 5e édition du EcomMTL. Événement incontournable pour les passionnés de commerce électronique, tous secteurs confondus, cette nouvelle édition s’annonce riche en surprises et en conférences majeures. Stéphane Ricoul, cofondateur d’EcomMTL, nous dévoile quelques surprises quant à cette nouvelle édition.

EcomMTL : les origines

« Tout remonte à 2010 ! À l’époque, j’étais impliqué à titre de président pour le Salon BI et analytique. Lors d’une recherche en ligne, j’ai été incapable de trouver et d’acheter localement un produit que je désirais me procurer. Morale de l’histoire, j’ai dû me résoudre à commander celui-ci sur Amazon, aux États-Unis » se souvient Stéphane Ricoul.
Le cofondateur d’EcomMTL en vient rapidement à une conclusion frustrante: les entreprises canadiennes ne sont pas en ligne. Et c’est encore pire pour les québécoises !

« C’est suite à cette frustration que le salon EcomMTL a vu le jour. Dès la première édition, en 2011, l’événement fut un véritable succès. Le contenu, la couverture médiatique, les partenaires, les participants… Tout était au rendez-vous ! L’événement a bien sûr pris de l’ampleur, mais notre vocation est restée la même : promouvoir le commerce électronique de pair à pair pour que les participants apprennent des choses intéressantes et applicables dès maintenant. »

EcomMTL 2015 : la consécration !

Pour cette 5e édition, EcomMTL fait les choses en grand ! Au sein d’une programmation riche en acteurs internationaux (AirBnB, Best Buy, eBay, LinkedIn…) on retrouve quelques organisations locales ou même de Québec, dont le Mouvement Desjardins. Le mouvement de coopératives d’épargne et de crédit, fondé en 1900 par Alphonse Desjardins à Lévis, sera en effet présent par l’intermédiaire de son directeur principal des solutions multicanal, Mathieu Staniulis.

Grâce à sa conférence, celui-ci nous dévoilera comment et pourquoi adapter un modèle d’affaires d’entreprise pour un passage réussi au numérique. Mais les conférences ne font pas à elles seules cette 5e édition de l’événement !

« Cette année, notre objectif est de créer une expérience physique de commerce en ligne avec nos participants. Pour cela, nous recréons les enjeux ainsi que les problématiques des entreprises canadiennes dans l’espace partenaire et proposons à nos participants un parcours personnalisé au sein de celui-ci. Ainsi, nous sommes en mesure de leur apporter une valeur ajoutée immédiate ! » affirme Stéphane Ricoul, cofondateur d’EcomMTL.

L’activation du commerce physique par le commerce en ligne, enjeu majeur des entreprises canadiennes comme le confirme l’actualité, sera également à l’honneur. À noter aussi, pour la première fois, la présence de Startup lab et de quatre startups québécoises.

Québec : un retard en matière de commerce électronique ?

Après plusieurs minutes à échanger avec Stéphane Ricoul, on se rend compte que le Canada n’est pas réellement en retard par rapport à ses voisins états-uniens. Selon lui, nos organisations souffrent certes d’un décalage, mais elles commencent à saisir l’importance du commerce électronique et à l’implanter.

« Le problème vient partiellement des organisations et de leur structure décisionnelle. Quand on sait que 60 % des comités d’administration ne remettent jamais en doute la politique d’adoption des stratégies numériques et que 80 % ne posent pas de questions à cet égard, on comprend mieux où le bât blesse. L’autre raison quant à ce décalage provient du climat économique dans lequel a longtemps baigné le Canada. La situation économique était tellement bonne que personne n’a prêté attention au commerce électronique. Personne n’était motivé à suivre cette nouvelle tendance, mais la crise nous a rattrapés et les gens commencent à réaliser », explique le cofondateur de l’événement.

Signe de cette prise de conscience, plusieurs comités d’administration d’organisations au complet seront notamment présents durant cette 5e édition de EcomMTL.

Seul événement 100 % commerce électronique de la province, EcomMTL est clairement une destination nécessaire pour tous les dirigeants d’entreprise tournés vers l’avenir. En effet, le commerce électronique n’est plus une alternative. C’est un enjeu économique à la grandeur du Canada dont chaque organisation est un élément essentiel.

Cet événement saura sans aucun doute inspirer les entrepreneurs présents. Vous ne pouvez vous rendre à Montréal pour y assister ? Je le couvrirai pour vous afin de vous transmettre mes coups de cœur et un peu de la fébrilité de cet événement.