Du 16 au 23 septembre, une mini-délégation québécoise s’est rendue à Marseille et à Toulouse afin de poursuivre le développement de nos relations avec les acteurs français de l’industrie du numérique, en plus de faire la promotion de la Semaine numérique de Québec 2018. On vous partage les moments forts de la mission.

La première journée de la mission s’est déroulée à Marseille alors que nous avons visité Boréal Innovation, une coopérative des métiers du numérique, de la communication et du multimédia. Le concept de Boréal fait naître une nouvelle forme d’entrepreneuriat, en regroupant des travailleurs indépendants qui deviennent membres de la coopérative et partagent ainsi différents services et y retrouvent une certaine forme de sécurité associé au statut de salarié. Ce projet coopératif gagnerait certainement à être plus exploité!
La journée s’est poursuivie à l’Incubateur Belle de mai, qui accompagne et finance des projets d’entreprises innovantes sur une durée maximale de 24 mois. Nous avons eu l’occasion de découvrir certaines des entreprises qui sont passées par l’incubateur au fil des ans. Remerciement spécial à Céline Souliers, la directrice pour sa générosité!

Mêlée numérique de Toulouse
Nous avons ensuite pris le chemin de Toulouse afin de participer à la Mêlée numérique, le festival du numérique qui en était à sa 20e édition. La particularité de cet événement est qu’il s’adresse autant aux professionnels qu’au grand public, avec des journées dédiés aux deux groupes. Nous avons participé à deux journées et les découvertes ont été nombreuses! D’ailleurs, la grande qualité des conférences et leur ouverture à échanger avec les participants nous a agréablement surpris!

Les coups de coeur de Martine (DG de Québec numérique)

« Les thèmes abordés sortaient des traditionnels sujets dont on discute au Canada. J’ai aimé découvrir d’autres perspectives et d’autres points de vue. Nous pouvons ainsi nous ouvrir encore plus sur les possibilités du numérique. »

Le coup de coeur de Carol (DG du TechnoCentre TIC)

« J’ai trouvé extrêmement intéressant d’en connaître davantage sur la réalité des régions périphériques des grands centres, nous avons l’impression qu’il y a seulement le Québec qui vit des problèmes d’infrastructures internet, mais je réalise qu’il y a également cette réalité lorsque l’on sort des grands centres urbains en France aussi. Nous avons beaucoup plus de similitudes que l’on pense. »
Au-delà des conférences, ce sont souvent les rencontres qui priment dans ce genre d’événements. Et elles ont été nombreuses. Nous avons rencontré des compatriotes numériques du Japon, de l’Espagne, de l’Andorre qui pourraient être intéressés à venir participer à la Semaine numérique de Québec en 2018.
D’ailleurs, la Semaine numérique de Québec a été présenté dans le cadre d’un atelier. Ce moment a donné lieu à plusieurs échanges pertinents entre les participants qui sont déjà venus à Québec et ceux qui envisagent d’y venir en 2018. L’atelier s’est terminé par une grande discussion de groupe et il a fallu sortir les gens de force pour laisser la place à la conférence suivante! Nous pouvons donc dire mission accomplie pour la promotion de la Semaine!
Revoir la Mêlée numérique en images

Innovation Day 2017 à IOT Valley
Le 21 septembre, la délégation s’est déplacée du côté de Labège, près de Toulouse. Pour les Québécois, c’est comme dire que nous serions allés à Lévis pour la journée!
IOT Valley, c’est un lieu qui rassemble une cinquantaine d’entreprises dans le secteur des objets connectés. Ce domaine semble beaucoup plus développé en France qu’ici et nous avions un grand intérêt à découvrir le tout.
Innovation Day, c’est une grande journée avec conférences, salon d’exposants et salle de rencontre B2B pour témoigner de la vitalité de la « vallée » et favoriser le réseautage.

Conférences coups de coeur
Ce fût l’occasion d’entrer le très enflammé Dr Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, aujourd’hui chez DNA Vision. Il a prêché sur l’importance de garder le contrôle sur nos données. « Puisque nous disposons désormais d’une masse incroyable de données, nous devons apprendre à bien les gérer. »
Puis, Clara Nordon de la Fondation Médecins sans frontières est venue présenter un projet d’impression 3D en Jordanie qui permet de fabriquer des prothèses pour des personnes ayant perdu des membres. Un projet émouvant qui démontre un usage très concret des technologies et du numérique pour faire le bien autour de soi.
Finalement, Frédéric Bardeau de l’École Simplon a témoigné du fait que le numérique peut agir comme ascenseur social pour certaines personnes, devenir un outil de résilience chez certains. Il a proposé l’idée de créer des centres de dépistage de talents d’entrepreneurs du numérique tel qu’on le fait depuis des années pour repérer les sportifs les plus prometteurs.

Coup de coeur au Salon des exposants

  • Thingz.co : kit de fabrication d’objets connectés
  • Eyelights : affiche le trajet et la vitesse des motocyclistes directement dans le casque
  • Drust: L’objet connectée à votre voiture qui donne des conseils de conduite et des alertes sur l’entretien
  • Familink: Le cadre connectée qui peut être placé dans le domicile d’une personne non-connectée et qui est rechargé à distance par des membres de la famille (C’est promis, on en commande un bientôt!)

Bref, cette journée dans la « Vallée » a été l’occasion de faire le plein d’idées et de projets porteurs!

Revoir la IOT Valley en images

Finalement, cette mission fût encore une fois l’occasion de tisser des liens solides avec nos cousins français et nous espérons pouvoir les accueillir à notre tour à Québec pendant la Semaine numérique en 2018! C’est à suivre!