Après une semaine de co-working avec les abeilles de La Ruche Académie, Viviane Graillon, l’abeille qui vous a présenté La Ruche Académie la semaine dernière m’a lancé le défi d’écrire mon premier billet et de vous raconter notre dernière semaine au programme.

En tant que participante à Startup-Fuze, j’ai pris part à quatre semaines intensives de formation en entrepreneuriat au cours desquelles j’ai rencontré une foule d’entrepreneurs accomplis. C’est en discutant avec eux au travers de conférences et de workshops qu’ils m’ont aidé à développer des outils et à affiner mes compétences entrepreneuriales.


Après 3 semaines intensives à brainstormer, innover et se challenger les uns les autres, la dernière semaine n’a pas été moins haute en émotions. À quelques jours du bal, je voyais ma première compétition de pitchs et même mon premier pitch arrivé un peu plus rapidement que ce que j’aurais souhaité. Mes nuits ont été courtes et la fébrilité était définitivement au rendez-vous…même pour les habitués ! Mais c’est exactement le sentiment que je venais chercher en m’inscrivant à Startup-Fuze. L’esprit de communauté qui s’est développé nous a porté toute la semaine et malgré le désir de performer de chacun et le travail acharné sur nos propres présentations, on a tous à un moment ou un autre a mis notre projet de côté pour offrir notre aide à un collègue.

Même si cette quatrième semaine était majoritairement destinée à travailler sur nos fameux pitchs, cela ne nous a pas empêché de rencontrer des intervenants qui nous ont captivés par leur expérience et leur générosité. C’est James Eaves, Co-fondateur du programme Startup-Fuze, qui a débuté la semaine avec un workshop sur la façon de bâtir un pitch solide, captivant et qui a de l’impact. Nous avons ensuite fait la rencontre de Julie Laperrière, designer et coach de présentations PowerPoint chez Prokläm qui nous a dévoilé les secrets d’un visuel fort qui renforce nos présentations. Disons que dans mon cas, ses conseils étaient non seulement bienvenus, mais plus que nécessaires et m’ont permis de développer une confiance en ma présentation.

Mercredi, nous avons réussi à mettre nos PowerPoint de côté le temps de rencontrer Frédéric Dugré, président et co-fondateur de H2O Innovation qui a levé le voile et adressé tous les tabous de la relation entre l’entrepreneur et ses investisseurs. Puis, en après-midi, Marie-Ève Leclerc qui fait partie de l’organisation de La Ruche Académie nous a rencontré afin de nous conscientiser sur l’impact environnemental de nos produits. La dernière journée n’a pas été moins occupée et a débuté par la rencontre de Vincent Bergeron, avocat et agent de marque du cabinet Robic à Québec. Il a démystifié pour nous tout ce qui se rattache à la propriété intellectuelle. Puis après avoir reçu le point de vue de l’entrepreneur dans la recherche de financement, c’est Sean Brownlee qui a conclu la semaine en nous présentant la vision de l’investisseur. M. Brownlee a définitivement su adresser nos craintes et défaire nos idées préconçues sur les investisseurs et la relation qu’ils entretiennent avec les entrepreneurs.

Finalement, après avoir profité de chaque lunch, chaque après-midi et même chaque terrasse en fin de soirée pour pratiquer et perfectionner mon pitch, vendredi 4h est arrivé. Le mot fébrile ne faisait plus justice à mes jambes molles ou à mes mains qui pouvaient à peine tenir le micro. Convaincue d’avoir oublié chaque mot du discours que j’avais si assidûment préparé, j’ai pris ma place en ligne avec mes collègues, micro en mains et le compteur est parti.

image
Les uns après les autres, nous avons déballé notre pitch d’une minute devant un jury attentif composé de Richard Drolet, conseiller chez Entrepreneuriat Laval , Anne Auclair du CLD de Québec, Pierre-Luc Lachance, directeur général de la VÉTIQ et Sean Brownlee associé chez Rho Capital Venture. Des 25 projets présentés, 6 ont été sélectionnés pour présenter un pitch de 4 minutes. Parmi les participants québécois, c’est Viviane Graillon pour PROPULSE, Joëlle Boutin pour l’ATELIER ËDELE et Raphaëlle-Ann Samson pour le Mouvement RAIZE inc (voir photo ci-haut), se sont disputées une bourse de 5000$ du CLD de Québec, remportée par Raphaëlle-Ann Samson  et le Mouvement RAIZE inc.. Du côté des étudiants étrangers du programme Startup-Fuze, c’est Franklin Mc Cullough pour SOILUTION, Victor Faucon pour CLOV et Estebana Hinojosa pour COOLING qui sont passés à la deuxième ronde afin de remporter des séances mensuelles de mentorat qui ont finalement été remises à l’équipe de Franklin Mc Cullough pour leur projet SOILUTION.

En bout de ligne, c’est une communauté avec un fort esprit de collaboration qui s’est créée (voir photo de groupe). Nous nous sommes tous jetés à l’eau ensemble et même au delà du programme, j’espère avoir la chance de contribuer au succès de chacun d’entre eux. Comme le dit si bien Viviane : « Ton succès, mon succès ! ».

Isabelle Carrière
Entrepreneure en devenir !

À lire et à voir sur le même sujet :