Sur le thème de la bibliothèque, le prochain spectacle d’Ex Machina et de Robert Lepage utilisera les toutes dernières technologies de réalité virtuelle pour vous convier à une expérience unique, personnelle et interactive. Son titre provisoire : “La bibliothèque la nuit” ou le “projet Manguel.”

Réalité virtuelle ?

Le projet — peut-on parler de spectacle? d’expo ? — utilisera des lunettes de style Oculus Rift pour faire entrer le spectateur dans un monde parallèle. Avis ici aux geeks, la sorte de lunettes n’a pas encore été précisée, donc inutile de s’émouvoir pour la techno. L’idée est géniale en elle-même : une expérience artistique immersive. Cependant, et on reconnaît bien l’inventivité de l’équipe d’Ex Machina, qui dit virtuelle dit aussi réel, et le projet a pour ambition de créer des ponts entre les deux mondes…

Point de départ

D’abord une forêt. Parce que sans forêt pas de papier, et pas de papier, pas de livre… et sans livres, les bibliothèques sont moins intéressantes. On reconnaît tout de suite le style des oeuvres de Lepage, n’est-ce pas ?

Donc une forêt — pas virtuelle, attendez un peu bande de technophiles ! — dans laquelle vous vous promenez librement. Un peu partout,  à travers les arbres, des stations vous invitent à entrer dans l’autre monde — là c’est le moment de mettre ses lunettes — et …

Découvertes

Dix bibliothèques, réelles ou inventées, disparues même parfois. De la bibliothèque du congrès à Washington à celle du capitaine Nemo vingt mille lieux sous l’atlantique, chacune a son histoire, sa vie, ses livres. Vous y rencontrez des personnages qui vous questionnent, y découvrez des secrets ou simplement y flânez.

Intime, personnelle et interactive, car autour de vous d’autres visiteurs sont présents, l’esprit ailleurs, mais le corps dans cette forêt où vous marchez. Que s’y passera-t-il … ?

Dali Berthiaume, directeur des projets spéciaux chez Ex Machina, a présenté le Projet Manguel dans le cadre d’Opportunités Digitales à Rennes, et nous l’en remercions.