Le numéro de l’enquête NETendances Équipement et branchement Internet des foyers québécois en 2015 présente un portrait des différents appareils numériques, servant entre autres à se connecter à Internet, que l’on retrouve dans les foyers du Québec en 2015.

Des foyers branchés

Le rapport du Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations, à l’aide des technologies de l’information et de la communication (CEFRIO) indique que 86,2 % des foyers québécois sont branchés à Internet. Les foyers non branchés sont principalement composés de ménages à faible revenu, avec des occupants ainés.
La proportion de foyers québécois branchés à Internet s’élève à 86,2 % en 2015, soit 2 926 783 foyers, dont :

  • 47,8 % sont connectés à Internet haute vitesse (de 10 Mbit/s à 30 Mbit/s)
  • 16,2 % sont connectés à très haute vitesse (30 Mbits/s ou plus)
  • 15,5 % des foyers sont branchés à vitesse intermédiaire (de 5 Mbit/s à 10 Mbit/s)

La proportion de foyers équipés d’appareils mobiles en croissance

Parmi les faits saillants, on note :

  • Le téléphone intelligent est présent dans 57,1 % des foyers québécois, une hausse par rapport à l’année précédente (53,3 %). Plus d’un Québécois sur deux (50,7 %) possède une tablette numérique à la maison, soit une hausse de 6 points de pourcentage par rapport à 2014.
  • Les internautes du Québec passent en moyenne 22,2 heures par semaine sur le Web, soit 1 heure 42 minutes
    de plus qu’en 2014.
  • En 2015, la présence des ordinateurs portables et des miniportables dans les foyers québécois se chiffre à 65 %.

Des tendances à surveiller

Le rapport souligne que la télévision connectée gagne quant à elle du terrain. Elle est présente dans 26,8 % des foyers, soit une progression de 6,2 points de pourcentage comparativement à 2014. Parmi les appareils que l’on branche aux téléviseurs, l’enregistreur numérique personnel est maintenant présent dans 44 % des foyers du Québec, une hausse de 26,8 points de pourcentage comparativement à 2010.

Les adultes québécois disposant d’une montre intelligente se font rares. Mesuré pour la première fois cette année, le taux d’adoption de la montre intelligente au sein des foyers est de 3,8 %. Il faudra surveiller la tendance sur quelques années.