Dans un communiqué de la Ville de Québec, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et la Ville de Québec ont dévoilé les 6 projets en culture numérique qui seront développés au cours de l’année, un investissement conjoint de 400 000 $.

Québec devient ainsi la ville pilote de la province pour le développement des projets numériques mis en place dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec.

Deux projets de culture numérique

  • Laboratoire de création numérique
    Les laboratoires de création numérique ciblent les jeunes de 13 à 17 ans. Invités à se rendre dans l’une des 2 bibliothèques équipées d’un laboratoire, les jeunes pourront s’exprimer en réalisant, sur support numérique, des romans, des bandes dessinées, des courts métrages, des chansons, du mixage de musique, etc. La coordination sera effectuée par le Service de la culture et des relations internationales de la Ville de Québec, en étroite collaboration avec l’Institut Canadien de Québec. (140 000 $)
  • Plateforme numérique
    Cette plateforme numérique mutualisera les biens mobiliers et immobiliers des organismes culturels. Concrètement, elle répertoriera les lieux et les équipements afin de permettre la location entre les organismes culturels. Ce projet répond à une demande du milieu culturel formulée lors du colloque Vision Culture 2025 tenu l’automne dernier. (30 000 $)

Quatre appels de projets numériques culturels

Quatre des 6 projets pilotes en culture numérique mis sur pied requièrent un appel de projets.

  • Graffitis et tags virtuels
    Ce projet vise la création de graffitis et de tags virtuels sur des façades architecturales, patrimoniales et inusitées de la ville de Québec. Les organismes culturels professionnels qui soumettront leur candidature devront encadrer un groupe de jeunes âgés de 12 à 17 ans pour la réalisation de ces œuvres virtuelles. (70 000 $)
  • Patrimoine en numérique
    Ce projet vise à faire connaître les richesses patrimoniales de la ville de Québec. Élaboré de préférence avec la collaboration d’une entreprise spécialisée en numérique, l’organisme culturel devra proposer un projet audacieux et innovateur. (60 000 $)
  • Numérique sans frontière
    Les organismes culturels sont invités à proposer des idées pour faire rayonner la ville à l’extérieur du Québec. L’objectif est d’intensifier des liens pour faire rayonner la création d’ici. (60 000 $)
  • Médias sociaux
    Le projet vise à dynamiser la présence des organismes culturels sur les médias sociaux et ainsi, rejoindre davantage les jeunes. Le partenariat avec une entreprise spécialisée en médias sociaux est recommandé pour le développement de cette proposition. (40 000 $)

Quéec, une ville innovante et branchée

Les élus étaient fiers de cet investissement alliant culture et numérique :

« Les projets mis sur pied en culture numérique permettront de susciter l’intérêt des jeunes qui sont branchés et qui recherchent l’innovation. Les quatre appels de projets concernent différentes disciplines et les thématiques abordées sont très variées comme la création de graffitis et de tags virtuels, le patrimoine en numérique, le numérique sans frontière et les médias sociaux » Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire.

« C’est une fierté pour Québec d’être la ville pilote pour le déploiement de projets numériques culturels, nous permettant ainsi de poursuivre notre mission de ville intelligente » Régis Labeaume, maire de Québec

« Avec le volet numérique, Québec s’illustre à nouveau à titre de ville innovante reconnue à l’échelle internationale pour son savoir-faire et sa main-d’œuvre qualifiée dans le domaine des hautes technologies. Comme ministre responsable de la Capitale-Nationale, je suis fier d’agir pour une collectivité pleinement engagée dans la culture afin de se maintenir dans une position de haut lieu de création, de recherche et d’expérimentation en matière de développement numérique » Sam Hamad, ministre responsable de la Capitale-Nationale

« Ce nouveau volet de l’Entente permettra d’ancrer notre ville patrimoniale à l’ère du numérique. La Ville de Québec accomplit ici un geste exemplaire en se consacrant à la recherche et à l’expérimentation en matière de développement culturel numérique. Elle emboîte ainsi le pas au gouvernement du Québec qui s’est doté d’un plan numérique en faveur du développement culturel sur l’ensemble de la province » Mme Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Pour plus d’information, consultez la page de l’Appel de projets numériques 2015 de la Ville de Québec.