Prochaines missions à l’international : Namur et Abidjan


12 septembre 2017 | 21:47

L’automne sera définitivement chargé pour les entrepreneurs du numérique! Si vous recherchez des opportunités de réseautage à l’international, nous avons deux missions à vous proposer en novembre. De plus, afin de faciliter la participation d’entrepreneurs ou professionnels du domaine numérique de 35 ans et moins, les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) propose deux appels de candidatures. Voici les détails.

Destination Namur, Belgique

Participation au KIKK Festival, événement consacré à la créativité dans les cultures numériques

Un itinéraire est proposé, mais les intéressés peuvent aussi proposer leur propre itinéraire.
31 octobre 2017
Départ du Québec à Bruxelles (vol de nuit)
1 novembre 2017
Arrivée à Bruxelles et départ vers Namur
2 au 4 novembre 2017
KIKK Festival 2017 (participation obligatoire à l’ensemble des activités)
5 novembre 2017
Retour au Québec

Appel de candidatures
La date limite de réception des candidatures est le 21 septembre 2017.

Si vous ne pouvez pas profiter de l’offre de LOJIQ, vous pouvez quand même participer à cette mission en Belgique à tarif très abordable, grâce à la collaboration de Québec International et au soutien financier de la Ville de Québec.

Consultez les détails de l’offre.

Destination Abidjan, Côte d’Ivoire

Participation à la 4e édition de l’Africa Web Festival (AWF), le plus grand rendez-vous des acteurs du numérique en Afrique de l’Ouest

Le séjour aura lieu du 25 novembre au 1er décembre 2018. Outre les activités prévues dans le cadre du Festival, des rencontres terrain auprès des entreprises de technologiques africaines, la chambre de commerce d’Abidjan et la zone Vitib sont prévues au programme.

Les participants retenus auront l’opportunité de soumettre leur proposition de communication en lien avec les thématiques de l’AWF 2017.

Appel de candidatures
La date limite de réception des candidatures est le 21 septembre 2017.

Des représentants de Québec numérique participeront à chacune de ces deux missions. Ces missions s’inscrivent dans le cadre d’une réflexion autour de la création d’un parcours francophone économique et numérique avec des partenaires québécois, wallons et ivoiriens.