Fabrication techno-créative à l’EspaceLab Junior à Sainte-Foy


12 décembre 2016 | 13:18

La bibliothèque Monique Corriveau à Sainte-Foy accueille l’EspaceLab, une communauté techno-créative passionnée par la fabrication numérique : de l’impression 3D à la robotique en passant par le découpage laser. L’EspaceLab est le premier membre à Québec de la communauté des FabLabs issus du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Pour Benoit Debaque, président de l’EspaceLab il faut souligner la volonté de développer «une culture de la mise en commun» des ressources. L’emplacement de l’EspaceLab au sein du réseau des bibliothèques de ville de Québec facilite l’accès d’utilisateurs de tout âge avec des compétences technologiques d’une grande diversité. L’EspaceLab est un espace ouvert et intergénérationnel  qui rapproche les citoyens au design et à la fabrication techno-créative. 

EspaceLab Junior, des ateliers pour les jeunes techno-créateurs

Depuis le mois de septembre, l’EspaceLab Junior propose des ateliers pour des jeunes d’entre 8 et 14 ans pour développer la culture et les compétences de résolution co-créative de problèmes, d’innovation technologique, de démarche scientifique et de fabrication numérique. Les activités ont été conçues au cours des deux premières années du projet de recherche-action collaborative CoCreaTIC avec des membres de l’EspaceLab et des enseignants de diverses écoles à Québec (Collège Stanislas, École Anne-Hébert, École Sans Frontière, École des Cœurs-VaillantsAcadémie Saint-Louis), à Lévis (École Marcelle-Malet, École Saint-Louis-de-France) et à Montréal (Collège Beaubois, Académie et collège Saint-Anne). Les différents pilotes ont donné à un guide d’activités techno-créatives qui décrit les activités de manière générique à la manière d’un ‘Ricardo’ de recettes techno-créatives qui peuvent être adaptées à chacune des classes et aux différentes technologies de programmation, d’électronique et de robotique pédagogique.

Diversité et techno-créativité dans un lieu publique

Les participants de l’EspaceLab Junior sont des filles et des garçons de tous horizons, certains d’entre eux sont plus avancés que la plupart des adultes et s’ennuient à l’école, d’autres débutent complètement et ont été encouragés à venir par des parents dont la plupart font partie de la classe techno-créative (analystes, développeur.e.s, ingénieur.e.s, artistes, chercheur.e.s). Des parents qui veulent intégrer leurs jeunes dans une communauté où le travail par projets et en contexte d’entraide apporte un cadre stimulant et à la fois ouvert à l’apprentissage par l’erreur. Les fabmanagers qui animent les ateliers (Isabelle Alexandre, Margarida Romero et Raoul Kamga) veuillent à créer une dynamique de collaboration propice à la résolution co-créative de problèmes. Dans ce contexte, les jeunes de l’EspaceLab Junior sont en train de fabriquer une maquette de ville intelligente (#fabville, #smartcitymaker) à partir de matériaux recyclés ou à faible coût (carton, ruban, peinture…) et des composantes électriques (système de lumières de la ville), électroniques (des circuits électroniques MakeyMakey reliés à la programmation visuelle Scratch) et des robots pédagogiques (les automobiles intelligents de la ville). Dans le cadre de l’émergence des villes intelligentes (smart cities), le numérique est mis au service de la communauté des citoyens pour améliorer les services, les déplacements et les interactions au sein de la communauté. La thématique de la ville intelligente, que nous avons dénommé #fabville (Québec) et #smartcitymaker (Europe), donne un cadre ludique et narratif à un ensemble d’activités techno-créatives qui sont réalisées pendant la session.

smartcitymaker-espacelab

Construction de la #fabville par les jeunes de l’EspaceLab Junior

De l’EspaceLab aux écoles : transfert d’innovations techno-créatives

En parallèle à la #fabville de l’EspaceLab Junior, deux autres maquettes de ville intelligente sont en élaboration au Collège Beaubois et à l’Université Laval. À la fabrique Beaubois, le makerspace du Collège Beaubois, les élèves sont en train de réaliser une maquette de la ville de Paris qui intègre des monuments imprimés en 3D et un travail de transposition de plan faisant appel à des objectifs disciplinaires en Univers Social. Les futur.e.s enseignant.e.s du primaire à l’Université Laval ont réalisé également une maquette avec des quartiers thématiques (éco-quartier, lotissement, zone de loisirs,..) à l’intérieur duquel se déplacent des automates et des robots pédagogiques.

maquettefabville-smartcitymaker-romero2016

#FabVille: modèle de ville intelligente avec des bâtiments de la ville de Québec et des automates BeeBot

De l’EspaceLab à la recherche par le biais de la #fabville

Les ateliers de l’EspaceLab Junior s’appuient sur l’approche de la ville intelligente dans le cadre de la ville de Québec, des travaux de l’Unité Mixte de Recherche en Sciences Urbaines (UMRsu) dirigée par le professeur Sébastien Tremblay, des midi-innovation de l’ITIS, de la formation à l’intégration des TIC des futur.e.s enseignant.e.s de l’Université Laval (TEN2901, FSÉ) et du projet de recherche #CoCreaTIC autour de la programmation créative et la robotique pédagogique.

Les ateliers de l’EspaceLab Junior engagent les jeunes dans des défis techno-créatifs ludiques sur la thématique de la ville intelligente en représentant la ville de Québec comme un terrain de jeux et d’expérimentation. Par exemple, en utilisant les pièces robotiques LEGO WeDo 2.0 pour créer la maquette du Ciel!, le restaurant tournant de l’Hôtel Concorde.

smartcitymaker-concorde

Maquette du restaurant tournant de l’Hôtel Concorde réalisée avec LEGO WeDo 2.0.

Les maisons du lotissement ont été construites à partir de la découpeuse papier. Dans ce contexte, une équipe a décidé qu’il était important de faire un garage pour leur robot LEGO EV3 et ont donc détourné le matériel initialement prévu pour leurs maisons afin d’en faire un garage apte à intégrer le robot. Les équipes ont dû également se coordonner de manière importante au moment de faire avancer les différents robots : les souris automates Code & Go de Learning Resources (très similaires à l’abeille robot BeeBot), le LEGO WeDo 2.0 et EV3, le robot Romo (qui a été également mobilisé pour faire une vidéo de la circulation dans la ville) et le robot Sphéro (un des véhicules les plus nerveux et dangereux dans notre ville). La construction de la maquette de la ville et ses composantes se fait progressivement au cours des différents ateliers. Pour commencer les jeunes ont construit un plan. Dans ce premier défi, les jeunes ont du mobiliser leurs connaissances et leurs compétences en mesure, mais aussi la prise de décision en équipe pour définir le tracé des routes qui vont être empruntées par les robots.  

Des compétences du 21e siècle

Les activités de l’EspaceLab Junior visent développer les principales compétences du 21e siècle dont la résolution co-créative de problèmes tout en faisant appel à la pensée critique et à la pensée informatique (analyse, réduction de la complexité, modélisation des connaissances, programmation et une orientation au prototypage agile) sous une approche participative et intergénérationnelle où les parents, les grands-parents et les autres adultes de l’EspaceLab sont invités à apporter des pistes mais aussi des critiques aux jeunes au cours de leur processus de résolution techno-créative des différents défis de construction de la maquette de ville intelligente. Des jeunes emmènent parfois leurs robots et jouets technologiques pour partager avec les autres jeunes. Nous avons ainsi pu déconstruire et reconstruire le train LEGO et comparer ses briques électroniques avec celles de la trousse robotique LEGO WeDo 2.0. Une opportunité pour travailler la démarche d’ingénierie inverse et la comparaison fonctionnelle des systèmes technologiques de manière intuitive et ludique.

L’EspaceLab Junior, une innovation sociale récompensée

L’EspaceLab est un catalyseur de développement personnel mais aussi d’innovation sociale. Dans la ville, les parcours des robots nous font réfléchir au design inclusif aussi bien des transports que de l’architecture. L’EspaceLab Junior, spécialement conçu pour les jeunes d’entre 8 et 14 ans sont d’une importance particulière étant donnée l’enjeu des choix de carrière qui se produisent à cette âge. Les ateliers techno-créatifs visent démystifier les technologies numériques et développer l’intérêt pour les sciences et les technologies des jeunes et permettre à tou.te.s de développer un esprit de communauté, d’innovation et d’entraide dans le développement d’innovations sociales techno-créatifs. La ville de Québec soutien les efforts l’EspaceLab; cette année aussi, l’EspaceLab Junior a été l’un des projets sélectionnés dans le cadre de la 7e édition du Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy, une reconnaissance de l’impact social des atelier techno-créatifs de l’EspaceLab Junior dans son milieu. 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Par Margarida Romero

Margarida Romero est professeure en technologie éducative à l'Université Laval. Originaire de Reus (Barcelone), elle a pris la première vague des start-ups en e-learning en France et goutée à la création d'une (micro) entreprise avant de rejoindre l'enseignement et la recherche. Au sein de la Faculté des Sciences de l'Éducation, elle est chargée d'introduire les usages technologiques aux futurs enseignants du préscolaire et du primaire et d'animer un séminaire pour les étudiants de 2e et 3e cycle sur les jeux numériques en éducation. Sa recherche vise le développement de la compétence TIC en contexte éducatif, les usages du jeu numérique en éducation, la robotique éducative et les usages créatifs des TIC pouvant permettre le développement des compétences du 21e siècle.

Collaborations récentes

Voir toutes les collaborations