Le numérique dans les entreprises d’économie sociale au Québec


1 août 2017 | 09:13

Dans un contexte d’évolution d’entreprise de plus en plus compétitif, les PME au Québec, incluant les entreprises d’économie sociale, doivent constamment se réinventer et s’ajuster aux changements majeurs. D’ailleurs, ces derniers se multiplient.

Que ce soit par le nombre grandissant de la compétition ou de la rétention des employés, les défis sont de plus en plus nombreux et ardus. Le numérique vient à l’aide de ces entreprises à titre de levier pour relever les défis d’économie sociale.

Le Cefrio, un organisme de recherche et d’innovation a réalisé, dans le cadre de la phase 2 du Programme PME 2.0, un rapport intitulé: «Économie sociale 2.0 : Cap vers le numérique –  Portrait de l’utilisation des technologies numériques dans les entreprises d’économie sociale au Québec.»

Voici un résumé du portrait ainsi que des résultats.

Premièrement, parlons un peu des entreprises d’économie sociale du Québec. Le rapport débute par quelques statistiques qui méritent d’être mentionnées:

  • On compte environ 7000 entreprises d’économie sociale, soit 3300 coopératives et 3700 organisations à but non lucratif (OBNL)
  • Ces entreprises ont procuré des emplois à 210000 personnes
  • L’ensemble des entreprises a généré, en 2015, plus de 38 milliards de chiffre d’affaires.

Le premier chapitre du rapport, grâce à une étude menée auprès de 400 coopératives et OBNL de l’économie sociale, nous en apprend davantage sur l’importance accordée du monde numérique pour ces entreprises par l’entremise d’un portrait statistique complet.

Voici quelques-unes des statistiques rapportées:

  • 49% des entreprises sondées ont investi moins de 5000$ dans le numérique au cours des 12 derniers mois et 21% n’ont pas investi du tout.
  • 69% des entreprises de moins de cinq employés utilisent les réseaux sociaux comme usage actuel du numérique.
  • 64% des entreprises ont leur propre site Internet et 23% n’ont aucune information sur les produits/services disponibles sur le web.
  • En moyenne, 29% des entreprises vendent leur produits ou services en ligne.

Les deuxième et troisième chapitres sont consacrés à des études de cas inspirants, des bonnes pratiques, des conseils pour un passage numérique réussi ainsi que les conditions et enjeux du numérique présentés par le programme PME 2.0.

Bien que toutes les entreprises devraient penser à se lancer dans le numérique, il est toutefois curieux qu’un pourcentage important d’entreprises ne le fasse pas. Les raisons? Manque de temps, budget limité, n’y accorde peu d’importance, etc. Le rapport urge ces entreprises à passer à l’action dès maintenant, en utilisant la technologie pour renforcer, faire grandir et optimiser leurs pratiques de gestion, mais aussi pour améliorer la capacité à réaliser leur mission sociale.

«Alors que l’économie québécoise est en profonde transformation en raison de l’avènement de l’ère numérique, les technologies de l’information et des communications représentent un puissant moteur de croissance et d’innovation pour nos entreprises» note la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade.

Vous êtes intéressés à lire le rapport complet? Le voici: Économie Sociale 2.0: Cap vers le numérique- Portrait de l’utilisation des technologies numériques dans les entreprises d’économie sociale au Québec


X