Créer une passerelle entre la recherche et l’entrepreneuriat


8 février 2017 | 09:58

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que monsieur Jean-François Gauthier, président-directeur général de l’Institut de gouvernance numérique du Québec, nous a fait part du projet Connexion 2017. Initié par le Parc technologique du Québec métropolitain, les Fonds de recherche du Québec, l’Université Laval, le Réseau Trans-tech et l’Institut de gouvernance numérique (IGN), l’initiative Connexion 2017 cherche à coconstruire les partenariats de demain en innovation.

Répondre à une problématique

On dit que chaque grand projet naît d’une problématique, c’est le cas de Connexion 2017. Dans la région de Québec, on constate qu’il y a très peu de travaux qui naissent d’un partenariat, et ce, même si nous sommes dans un contexte de concentration du milieu de l’enseignement, de la recherche et de l’entrepreneuriat. De là est venue l’idée de créer le rendez-vous qui remédiera à la situation. Pour faire de cette rencontre un succès, le comité organisateur a créé une plate-forme participative en prévision de l’événement. Elle sert à recueillir les réflexions des deux secteurs concernés. C’est autour des données recueillies que le comité développera ses activités de discussions.

 

Deux conférenciers; deux secteurs d’activités

Monsieur Christian Dubé, premier vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, mettra la table avec une conférence sur la perception de l’innovation et de la recherche par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Par la suite, quatre ateliers inspirés des interventions sur la plate-forme suivront. Les contributeurs de la plate-forme qui auront reçu le plus d’appuis seront invités à participer activement aux échanges. Le but est de terminer ces ateliers avec un consensus sur les problèmes auxquels s’attarder.

 

En après-midi, monsieur Rémi Quirion, Scientifique en chef du Québec, viendra nous parler des méthodes utilisées à l’international et proposera des façons de les appliquer dans notre réalité québécoise. Une fois les quatre ateliers terminés, les participants connaîtront les problématiques auxquelles les participants devront faire face. L’idée est de créer des équipes qui travailleront à résoudre les problématiques soulevées. Le grand souhait du comité organisateur est que des partenariats naissent de ces échanges.

 

Jean-François Gauthier souhaite que plusieurs entreprises puissent participer à cet événement pour permettre de réellement identifier les meilleures solutions aux problèmes que vivent les PME. « Personne n’est mieux placé que les entreprises elles-mêmes pour en témoigner ».

 

Enfin, il est possible de participer aux échanges sur la plateforme collaborative. Vous avez jusqu’au 22 février pour donner votre opinion sur les enjeux qui entourent la collaboration entre la science et l’entrepreneuriat.

Soyez des nôtres, le 23 février lors du Forum Connexion, à l’Université Laval.

Réservez votre billet, dès maintenant.