LeGrandBleu3Le Grand bleu du nord : oeuvre numérique intégrée au Centre Vidéotron qui se présente comme un écran de 370 m2 composé de 40 x 128 pixels bleus et blancs qui recréent un paysage hivernal construit comme un jeu vidéo et qui réagit au flux des spectateurs.

La commande initiale dans le cadre du concours d’intégration de l’art à l’architecture : une oeuvre numérique qui parle de l’hiver.
Grand amateur de hockey depuis tout jeune, l’artiste Jonathan Villeneuve nous l’a affirmé :

« Je voulais absolument remporter le concours pour réaliser cette oeuvre!»

D’ailleurs, Jonathan n’est pas à sa première expérience d’art public à Québec, il est également l’auteur de Organicus, l’oeuvre composé de fer forgé jaune sur le clocher de l’École de Cirque de Québec. Autant pour Organicus que pour Le grand bleu du nord, le jury de sélection, composé d’artistes, d’architectes, de citoyens et de personnel de la ville a dû être séduit par la simplicité visuelle et la complexité de sens qui sont l’apanage de ses oeuvres.

Voici quelques éléments techniques de Le grand bleu du nord

LeGrandBleu_1Plus de 4000 cubes côtes à côtes, fabriqués avec du plastique de phares automobiles composent cet écran gigantesque bleu et blanc. On y diffuse des scènes hivernales conçues et montées dans le programme Unity, normalement utilisé dans les univers des jeux vidéos.

Il n’est pas possible de voir l’oeuvre dans son entièreté, cependant une fois dans l’escalier mécanique qui la traverse, le spectateur est immergé dans celle-ci.

Aussitôt que l’installation technique sera terminée dans l’amphithéâtre, l’intensité des images diffusées s’ajustera au flux des spectateurs. En effet, l’oeuvre parasite plusieurs caméras de surveillance et micros qui lui transmettront des informations favorisant l’interactivité. Par exemple, quelques employés entrent au travail le matin? Une neige clairsemée tombe dans l’écran. Alors qu’une heure avant le spectacle de Metallica? La foule provoque une tempête qui s’abat dans le paysage.

Jonathan a donc travaillé le collectif, l’accumulation, l’addition des forces citoyennes, la foule composée d’individus qui vont dans une même direction, avec le même but. Cette foule qui entre dans le Centre Vidéotron et vient occuper ce bâtiment pour quelques heures d’euphories, de tempêtes de lumières et de bourrasques sonores. Cette foule qui peut bâtir ou détruire, mais qui vient ici pour se divertir, passer un bon moment, vivre des émotions, collectivement.

Pour ceux et celles qui souhaitent la voir de près et rencontrer son concepteur, Jonathan Villeneuve, un vernissage sera organisé prochainement.