Capitale ouverte : mieux servir la population grâce aux données ouvertes


28 septembre 2015 | 07:47

Logo capitale ouverteCapitale ouverte est un regroupement de citoyens impliqués dans l’industrie du Web et des technologies qui croient à l’instauration d’une culture de la transparence au sein des organismes publics de la Ville de Québec. Selon eux, les données non nominatives rassemblées par les organismes publics appartiennent aux citoyens et doivent être en conséquence accessibles à ces derniers.

En 2011, les 7 fondateurs – Nicolas Roberge, Félix Bégin, Xavier Jacques Côté, Marc Jeannotte, Marc Lacoursière et Dave G. Pelletier – se sont rapprochés des services de la Ville de Québec et ont reçu un accueil favorable de la part des élus.

« Nous partagions déjà un vif intérêt pour l’univers des données ouvertes et cultivions surtout le désir de voir Québec s’inscrire dans ce mouvement qui permet une meilleure compréhension des activités municipales, dans le merveilleux monde des villes intelligentes et intelligibles. », présente Dave G. Pelletier.

Un premier hackathon a été organisé dès novembre 2011

Un hackathon est un événement où des développeurs se réunissent pendant quelques jours pour faire de la programmation informatique collaborative. La Ville de Québec avait mis à la disposition des jeux de données spécialement pour l’occasion.

« Les freins dans l’ouverture des données semblaient tenir à ce que les fiduciaires des données se percevaient à titre de propriétaires. Il fallait leur démontrer que les données publiques, colligées avec l’argent des contribuables, devaient être rendues disponibles librement afin de permettre aux citoyens et aux startups d’en tirer profit pour leur donner une seconde vie. » argumente Dave G. Pelletier.

Capitaleouverte_Hackaton

Programmation informatique collaborative avec les données de la Ville de Québec

C’est ainsi que le 22 février 2012, la Ville de Québec lance son portail des données ouvertes et que des hackathons sont organisés pour répondre aux enjeux municipaux.

Rencontré le 29 avril 2014 par Québec numérique, Denis Deslauriers – ancien directeur du Service des technologies de l’information et des télécommunications – résume les actions de la Ville de Québec en matière de données ouvertes depuis l’automne 2011.

Lors de la journée internationale des données ouvertes du 21 février 2015Capitale ouverte s’est associée à Québec numérique, à la Ville de Québec et à plusieurs acteurs du numérique pour offrir des conférences illustrant l’univers des possibles en matière de vitalité économique et démocratique au moyen des données ouvertes.

Les enjeux des données ouvertes pour l’avenir

L’ouverture des données permet de donner librement accès à une source intarissable d’informations. Elle permet une meilleure compréhension des services municipaux, des budgets, de la criminalité, du transport ou encore du stationnement. Afin de mieux servir la population, les applications développées permettent de donner du sens aux données brutes grâce à l’interprétation et à une visualisation simplifiée.

Les enjeux des données ouvertes se résument selon Capitale ouverte dans :

  • leur disponibilité
  • leur fréquence de mises à jour
  • leur standardisation
  • leur quantité

Les portails de données ont permis de mettre à la disposition des jeux de données sans précédent. Cependant, comme le souligne Dave G. Pelletier : « Des données qualifiées par les pouvoirs publics de plus sensibles pourraient faire l’objet d’applications citoyennes plus que pertinentes. C’est notamment le cas par exemple de l’attente dans les urgences, du taux de criminalité géolocalisée ou encore du chômage. »

De plus, la richesse d’un jeu de données repose sur sa standardisation, mais surtout sur la fraîcheur des informations qu’il contient. Plusieurs ensembles de données ont fait l’objet d’un dépôt initial au moment du lancement des portails de données, mais rien ne garantit actuellement ou ne contraint les fiduciaires de ces jeux de données dans la réglementation actuelle à rendre systématique la mise à jour de ces informations.

Enfin, la quantité croissante de données et d’intervenants pour les colliger peut permettre aux citoyens de mieux comprendre le territoire qu’ils habitent et ainsi d’éclairer leurs choix. « Le principal enjeu est clairement de mieux comprendre sa ville, mieux connaître pour mieux interagir et prendre ainsi les meilleures décisions. C’est exactement l’enjeu d’une ville intelligible ou intelligente. », conclut Dave G. Pelletier.


Par Cédric Hédont

Après douze années passées dans la communication et les médias, Cédric a été le fondateur et CEO d'un studio proposant son panel de savoir-faire dans les métiers du conseil, de la formation, de l’édition, du Web social et de l’audiovisuel, notamment dans les domaines de l'économie circulaire et de la responsabilité sociétale. Dans le cadre de sa thèse professionnelle en Mastère Spécialisé Entreprendre - Création et innovation dans la communication et les médias au CELSA Université Paris-Sorbonne, il a développé son expertise dans les domaines de la narration transmédia, de la gamification et des réseaux sociaux, de l'analyse des données et de la réalité virtuelle pour impliquer les parties prenantes dans les projets et visions des organisations. Parallèlement, il a été nommé Maître de conférences associé à l’Université de Cergy-Pontoise en Master Sciences de l'Environnement - Responsabilité Sociétale des Entreprises, Communication et Environnement. Ces actions l’ont conduit à s'engager depuis 2015 vers de nouvelles ambitions au Canada et à partager avec Québec numérique un intérêt commun pour les technologies de l'information et de la communication. Actuellement CEO et Fondateur de Cidoo & CidooLab, il développe des stratégies communautaires et des dispositifs numériques en innovation ouverte tout en accompagnant les organisations dans leur responsabilité sociétale. Parallèlement, il s'implique comme chargé de projets et formateur au sein du Hub d'innovation ouverte Communautique et à temps partiel en DESS Gestion - communication marketing à HEC Montréal.

Collaborations récentes

Voir toutes les collaborations